Destination Eurovision 2019

Ils n'iront pas en finale. . .

franceLors de la  première demi-finale de Destination Eurovision samedi dernier sur France 2, neuf artistes ont tenté de se qualifier pour la grande finale du samedi 26 janvier prochain, mais malheureusement cinq d'entre eux ont été éliminés.

Après avoir hier analysé les quatre artistes qui auront eux réussi à convaincre le jury international et le public, Eurovision-12points vous propose désormais de faire le point sur les cinq prestations qui n'ont pas connu le même destin.

  • Les éliminés :

Lautner

L'avis de la rédaction : Sacha et Axel furent le seul duo de cette demi-finale, le tandem nous livre une prestation plutôt bonne dans l'ensemble du titre "J'ai pas le temps".

Ce titre est une bonne chanson, avec un refrain très efficace et entraînant, mais avec des refrains légèrement plus faibles donnant de ce fait un sentiment un peu mitigé de cette performance en live.

Vocalement, le duo semble un peu en dessous des attentes, la mise en scène est distrayante voir peut-être un peu trop, ce qui empêche un peu de se concentrer à 100% sur la prestation de Lautner.

C'est un morceau avec un certain potentiel, qui ferait sûrement un joli succès sur les ondes des radios, mais pour l'Eurovision cela ne semble pas assez fort et marquant pour emmener la France en haut du classement.

Mazy

L'avis de la rédaction : Mazy nous propose une bien belle performance avec son morceau "Oulala", un mélange d'accordéon et de sons modernes qui fait de cette chanson un titre très intéressant dans sa globalité.

Le refrain est assez entêtant avec un impacte assez immédiat, la chanson aurait peut-être mérité de monter un peu plus en puissance pour faire la différence.

Mazy a du charisme, c'est une excellente interprète et elle a défendu son univers avec beaucoup de sincérité et d'honnêteté sans trop en faire juste ce qu'il fallait.

La mise en scène était élégante, et bien travaillé, Mazy aurait pu prétendre à l'une des quatre places de finalistes, cette proposition aurait eu plus d'impacte en finale que la chanson notamment d'Aysat et même de Silvan Areg.

Battista Acquaviva

L'avis de la rédaction : Autre registre musical ici avec une chanson en langue corse, Battista nous offre ici une prestation mélangeant à la fois pop et opéra grâce à sa voix lyrique.

Ce titre a l'avantage d'être le seul dans cet univers musical, et du coup tranche vraiment avec le reste des titres en compétition, Battista tente ici de nous séduire avec cet hymne à la Corse, mais sans grande conviction.

Sa prestation vocale semblait faible, on entendait presque plus les choeurs enregistrés sur la bande son que Battista elle-même, et elle semblait quelque peu perdue dans son interprétation.

Ce type de chanson ne semble pas convenir à un Concours comme l'Eurovision, le morceau est trop linéaire, il manque d'un effet immédiat, de modernité pour vraiment pouvoir s'imposer dans une telle compétition qui est l'Eurovision.

C'est donc sans grande surprise, que Battista se voit éliminé de la course à Tel Aviv.

Florina

L'avis de la rédaction : C'est certainement la plus grosse injustice de cette demi-finale, une injustice que l'on doit notamment aux votes des jurys internationaux qui n'ont attribué aucun points à la jeune Florina ce qui semblent incompréhensible.

Florina est la très belle révélation de cette première demi-finale, une favorite sur le papier, c'est une jeune femme très talenteuse avec une voix puissante qui nous offre ici une excellente performance de son titre "In the shadow".

Ce titre avait tout pour faire un véritable carton à l'Eurovision, c'est moderne, avec un refrain imparable, une chanteuse douée qui porte vraiment cette chanson brillament.

Ce franco-anglais est bien pensé, permettant ainsi au public international de l'Eurovision de mieux comprendre la chanson, c'est un titre tout à fait dans l'ère du temps qui aurait mérité de figurer au minimum en finale de Destination Eurovision.

Alors est-ce que le jury international a eu peur de la menace de cette excellente chanson et là donc boudé pendant les votes ? malheureusement nous ne le sauront jamais, mais quel gâchi.

Naestro

L'avis de la rédaction : Naestro c'est une belle rencontre entre le ténor et la musique urbaine, son titre " le brasier" est un excellent morceau porté par la voix puissante de Naestro.

C'est un titre est très fédérateur, il reste bien en tête, il monte tout en crescendo, permettant ainsi à Naestro de nous livrer toute la palette vocale de son talent, il donne ici une bonne performance, même si on aurait pu attendre un peu plus de force dans cette prestation.

C'est un morceau qui comme "In the shadow" aurait mérité de figurer au moins en finale de cette sélection 2019, Naestro est un très bon interprète, et il avait un titre avec un joli potentiel qui aurait pu aussi bien nous représenter à Tel Aviv.