Destination Eurovision 2019

Debrief de cette demi-finale !

franceNous allons revenir sur cette première demi-finale de Destination Eurovision qui avait lieu hier soir sur France 2, un premier show qui été vraiment de très bonne facture dans son ensemble.

Le niveau général de cette soirée était vraiment très bon, avec la demi-finale sans aucun doute la plus relevé avec des styles et des univers très différents.

Les tableaux visuels étaient tous très bien chorégraphié dans l'ensemble, donnant vraiment une certaine plus-value à chaque chanson.

Côté audiences, ce matin France 2 s'est retrouvé en troisième position des parts d'audiences avec 2,14 millions de téléspectateurs.

Un bilan quelque peu mitigé et en baisse pour la chaîne qui espérait sans doute faire mieux que l'an dernier avec ses 2,49 millions, grâce à tout le battage médiatique autour du programme depuis plusieurs semaines.

A savoir que déjà l'an dernier pour la première demi-finale de destination Eurovision, l'émission avait également terminé 3ème des audiences.

Place désormais à l'analyse des quatre prestations de cette soirée, il y a eu de très bonnes choses, mais aussi des prestations un peu plus faibles, voyons tout çà ensemble.

  • Les qualifiés de la soirée :

Bilal Hassani

L'avis de la rédaction : il faisait figure de grand favori de cette première demi-finale, c'est donc sans trop de surprise que nous retrouvons Bilal sur la première marche du classement.

Bilal Hassani nous a livré une belle prestation de son titre "Roi", un titre mid tempo avec des sonorités Rn'B, interprété à la fois en français mais également en anglais ce qui permet notamment de toucher un plus large public à l'Eurovision.

C'est un morceau frais, dans l'air du temps avec un côté assez fédérateur et un très beau message sur l'acceptation de soi avec un refrain très efficace et une mise en scène très soigné.

Attention peut-être aux petites faussetés pendant la performance qu'il faudra gommer pour la grande finale le 26 janvier prochain et prendre également un peu plus la solidité sur scène.

Mais dans l'ensemble, Bilal à un titre avec un fort potentiel, cela reste tout de même une excellente performance qui aurait complètement sa place à tel Aviv en cas de victoire.

 Chimène Badi

L'avis de la rédaction : Chimène Badi est une excellente artiste, et l'une des plus belles voix françaises de ses 20 dernières années incontestablement, elle nous offre ici trois minutes de pur bonheur.

Son titre "Là-haut" est une très bonne chanson qui sonne très variété française, mettant fortement l'accent sur la très belle voix de Chimène, une vraie signature vocale facilement reconnaissable.

C'est très courageux de venir soumettre une chanson dans une compétition comme Destination Eurovision", avec peut-être la possibilité de ne pas être choisi par rapport à de jeunes talents encore inconnus de grand public.

La mise en scène de la chanson était tout simplement magnifique, apportant ainsi une certaine dimension à cette chanson qui peut sembler peut-être un peu moins moderne et donc plus classique.

Mais Chimène mérite amplement sa place en finale, c'est une chanteuse très charismatique avec une maîtrise vocale sans failles, son expérience de la scène qui font d'elle une candidate redoutable.

 Silvàn Areg

 L'avis de la rédaction : Silvàn à lui aussi très bien défendu son titre "Le petit Nicolas", un univers musical mélangeant à la fois la musique pop et le côté urbain qui lui est très cher.

Ce morceau est très entraînant dans son ensemble, grâce notamment à son refrain joyeux et très efficace pour le coup, la mise en scène était elle aussi très travaillé avec beaucoup d'originalité comme on pourrait l'attendre à l'Eurovision.

Ce titre est assez fédérateur, et nous embarque dès les premières secondes de la chanson, mais pour un Concours comme l'Eurovision elle ne semble malheureusement pas taillée pour ce type de compétition.

Cette chanson aurait un très bel impact sur les ondes et les charts en France, pour son côté très "Franco-Français", mais à l'Eurovision, il y aurait fort à parier que l'impact ne serait pas le même.

 Aysat

L'avis de la rédaction : Aysat a elle aussi à bien défendu son titre "Comme une grande", c'est un morceau très urbain avec un véritable message sur l'égalité des sexes.

Aysat nous propose ici une performance propre et honnête de sa chanson, avec une mise en scène millimétré et entraînante, mais pour un Concours comme l'Eurovision pas sûr que telle chanson pourra emmener la France en haut du classement.

Tout comme la chanson de Silvàn Areg, on est sur un registre musical, qui aurait parfaitement sa place sont les radios françaises, mais à l'Eurovision ce style très urbain n'aurait peut-être pas les mêmes chances.

* * * * *

Rendez-vous demain pour l'analyse des cinq artistes qui ne se sont pas qualifiés pour la finale !

N'héistez pas à donner votre avis sur les prestations de cette première demi-finale, sinon rendez-vous samedi prochain pour la seconde et dernière demi-finale de "Destination Eurovision" !