Salvador3

Un pause temporaire pour le gagnant de l'Eurovision . . .

Le grand gagnant de l'édition 2017 de l'Eurovision qui avait lieu rappelons-le à Kiev en Ukraine il y a quelques mois Salvador Sobral vient d'annoncer son intention de se retirer pendant quelque temps de la scène musical pour des raisons médicales.

En effet, le portugais qui avait offert à son pays sa toute première victoire dans le Concours cette année avec sa ballade "Amar Pelos Dois", souffrait  d'après les rumeurs de problèmes de santé liés à son coeur.

Une santé qui lui avait déjà joué des tours lors de sa préparation à Kiev pour les répétitions en mai dernier, où Salvador n'avait pu prendre part à toutes les répétitions du Concours à cause d'une hernie discale.

Sa soeur Luisa (auteur-compositeur également de sa chanson) l'avait donc remplacé sur scène en attendant qu'il puisse rejoindre la compétition.

Après sa victoire le jeune portugais a enchaîné les concerts, mais sa santé étant assez fragile, Salvador a dû malheureusement annuler la plupart de ses concerts programmés ses derniers temps pour privilégier sa santé.

Sur les différents réseaux sociaux et notamment sur sa chaîne YouTube, le jeune homme nous explique notamment devoir mettre sa carrière musicale pour le moment en stand-by :

"Ce n'est un secret pour personne que ma santé est fragile. J'ai un problème, et je dois me soigner" a-t-il confié avant de poursuivre, plein d'espoir : "Je vais aller mieux, mais je ne sais pas quand. Je vais donner un dernier concert. J'espère que cette décision est temporaire."

Salvador Sobral donnera un dernier concert le 8 septembre au Casino d'Estoril où les entrées seront gratuites avant de prendre une pause de sa carrière pour prendre soin de lui.

Nous le souhaitons un bon rétablissement et espérons le revoir très prochainement en musique et bien évidemment chez lui à Lisbonne pour la 63ème édition de l'Eurovision du 8 au 12 mai 2018 qui aura lieu grâce à lui pour la toute première fois au Portugal.

  • On se quitte bien évidemment sur sa prestation magistrale à Kiev en mai dernier :