KIEV 2017 Logo

Le BIG 5 et l'Ukraine en piste pour leur dernière répétition !

En ce huitième jour de répétition, c'est au tour des finalistes d'office de réaliser leur dernière répétition individuelle, nous allons donc suivre l'intégralité des prestations de l'Ukraine, l'Italie, l'Espagne, l'Allemagne, le Royaume-Uni et bien évidemment de la France.

  • Ci dessous, voici notre analyse des forces en présences :

UKRAINE

C'est donc le pays hôte qui ouvre les festivités, le groupe de rock metal O.Torvald rend une copie très satisfaisante de leur prestation, tout a été fort bien étudié, un visuel qui rend très bien à l'écran, une performance vocale qui envoie du lourd, bref ils sont dans leur élément et cela se voit.

Difficile de prédire dans quelle partie du tableau final les ukrainiens se hisseront, ils sont les seuls dans ce registre très rock donc pas évident de pouvoir une quelconque comparaison avec d'autres artistes du même registre.

ITALIE

Francesco est tout simplement formidable, ses trois minutes de répétition ne sont qu'une simple formalité pour lui, cette performance à tout pour séduire à la fois les téléspectateurs et les jurys samedi prochain.

Vocalement, l'italien est en grande forme, le visuel est très raccord avec l'univers décalé de sa chanson, la mise en scène est égale à celle de San Remo avec bien évidemment la présence de notre ami le gorille qui est l'attraction de cette prestation.

Francesco est un artiste solaire, qui communique instantanément avec le public, il apparaît comme à son habitude très décontracté sur la scène, enchaînant ses petits pas de danse dont il est le seul à connaître le secret.

C'est une prestation festive, décalée, et qui va à coup sûr propulser l'Italie au firmament du classement final, n'ayant pas peur de le dire les italiens ont placé la barre très haute cette année et vont clairement se battre pour la victoire.

ESPAGNE

Manel navarro est à son tour sur la scène sa prestation de ce matin est plutôt bonne dans l'ensemble, il y a une belle énergie entre le chanteur et les musiciens pour essayer d'apporter un côté festif.

C'est dans un décor de surfeur californien que Manel tentera de nous embarquer samedi prochain, le visuel à un assez bon rendu dans sa globalité pour ce titre pop qui se laisse écouter.

Mais l'Espagne ne fait pas l'unanimité cette année, et il y a de forte chance que Manel ne décolle pas dans le classement final, au vu des chansons plus abouties de pas mal de pays qui devrait lui faire de l'ombre.

ALLEMAGNE

Levina est une excellente interprète, ses trois minutes de répétition sont parfaites d'un point de vue vocal, il fait vraiment preuve de professionnalisme et rend une copie sans faute.

Le visuel est plutôt moderne, et rend très bien à l'écran, l'allemande aurait donc tout pour faire un très bon classement, mais côté chanson, il manque le petit supplément d'âme, pour rendre ce titre vraiment redoutable dans cette finale.

Beaucoup pense à un triplé consécutif allemand pour la dernière place cette année, mais Levina ne le mériterait pas, tout comme Anne-Sophie en 2015 et Jamie Lee l'an dernier me direz-vous, mais une place entre la 15ème et la 20ème position serait déjà plus convenable.

ROYAUME-UNI

 Lucie Jones est assez bluffante lors de cette répétition, elle est parfaite au niveau vocal, et paraît très à l'aise sur la scène ukrainienne, un très beau travail a été réalisé par les anglais depuis la finale nationale.

Le tableau de l'anglaise est très beau dans sa globalité et devrait avoir un excellent rendu à l'écran le 13 mai prochain, Lucie fait preuve de professionnalisme et défend son titre avec beaucoup de conviction.

Le royaume-Uni pourrait cette année faire une belle remontée dans le classement final grâce à cette très belle ballade divinement interprétée par cette artiste de talent.

FRANCE

 Et c'est notre française Alma qui termine cette journée de répétition à Kiev, la jeune femme paraît très en forme et interprète son titre avec beaucoup de talent comme à son habitude.

Au niveau scénographie la France à tout miser sur les images de Paris la nuit, et le rendu est saisissant, on s'y croirait presque ! Alma porte une très jolie robe qui met sa très jolie silhouette en valeur.

La chanson française a beaucoup plu depuis sa sortie et a connu un excellent accueil des fans français mais également à l'étranger, c'est moderne, frais et le refrain est entêtant.

Par contre, quand on regarde la prestation française dans sa globalité, on peut se dire que c'est très jolie visuellement, mais personnellement il manque tout de même un petit quelque chose en plus pour atteindre la perfection.

La présence de danseurs sur la scène auprès d'Alma était très attendu, cela aurait apporté une certaine plus value à l'ensemble de la mise en scène, une certaine dynamique. Là, on sent tout de même Alma est peu seul sur cette grande scène vide, comme l'an dernier nous avons une excellente chanson mais le visuel ne suit pas vraiment.

La France semble butée à ne pas vouloir créer une vraie scénographie pour ses artistes, et ne mise que sur la chanson et l'interprète, mais c'est vraiment dommage car l'an dernier avec Amir et cette année avec Alma, cela aurait mérité un travail chorégraphique autour de l'artiste pour un meilleur rendu.

Espérons, que comme l'an dernier jurys et public ne nous en tiendront pas trop rigueur et qu'Alma conservera ses chances de top 10 en finale, on croise les doigts !