eesti laul 2015

 Un duo à Vienne pour l'Estonie. . .

EstonieC'est ce soir que les 10 meilleurs artistes issu des demi-finales de ses quinze derniers jours se retrouvaient lors de la grande finale nationale Estonienne "Eesti Laul 2015".

Le public et le jury devaient donc choisir parmi les 10 finalistes celui ou celle qui succéderait à Tanja qui l'année dernière malgré une performance de haute voltige n'avait pas réussie à se qualifier en finale à Copenhague, manquant même son billet pour la finale de très peu.

Après une belle soirée et des performances aux univers musicaux très différents, il a fallut choisir les trois "super finalistes" qui se retrouveraient au deuxième tour à sa voir :

Elisa Koik, Daniel Levi, et le duo Elina Born et Stig Rästa.

Puis, lors de leur seconde interprétation est venu le moment tant attendu celui des résultats, et donc l'artiste qui remporte sa place pour Vienne est :

stig-rasta-elina-born

Elina Born & Stig Rästa -

"Goodbye to yesterday"

Elina est connue en Estonie pour être arrivée seconde à la "Nouvelle Star" en 2013, elle a 20 ans.

Stig lui à 35 ans et à déjà participé aux sélections Estoniennes en tant qu'auteur-compositeur ou même en tant qu'artiste, passant souvent proche de la victoire.

  • On se quitte donc avec ce duo qu'on retrouvera donc à Vienne en mai prochain :

Mon avis :

C'est une belle chanson que l'Estonie envoi à Vienne à travers ce duo, avec un univers bien précis qui se laisse écouter sans problème, on est loin très loin de la chanson dance de Tanja l'an dernier, mais pourquoi pas voir comment ce style de chanson que je trouve un peu audacieux peut figurer dans cette édition de l'Eurovision.

Pour le moment je reste un peu dubitatif sur cette prestation, nous verrons avec l'ensemble des autres chansons et après plusieurs écoutes l'opinion réelle et définitive que j'aurais.

Rappelons que la dernière fois qu'un duo à représenté l'Estonie c'était en 2001 avec Tanel Padar & Dave Benton qui avait remporté la victoire à Copenhague, un signe pour Elina & Stig. . . ?